Lambeaux Vifs

lambeaux vifs - 2013 - 60 x 80 x 100 cm - Estampe rouillée et brulée, encre de chine, fils de cuivre - Crédit photo Charlotte Rolley - œuvre créée d'après un poème d'Ossip Mandelstam

 

…Quelle couleur choisir pour le murmure des mots ?… écrit Ossip Mandelstam dans

Le bruit du temps. J’ai trouvé dans ses textes en prose matière à penser. Quelque chose de précieux sur la création poétique, telle qu’il nous la livre, a résonné de manière très sensible avec ma façon d’aborder la création. Cette  affinité a initié un processus fécond de production d’œuvres inspirées des poèmes. Lambeaux vifs, l’odeur carrée, la musique velue de l’eau, le bruit du temps, le complot du vide et du néant, le talon salé du vent, les papillons de farine… Dans la poésie de Mandelstam, les Eléments et le Temps sont transcrits comme des êtres vivants. Ces matières inertes mais pensantes ont laissé place dans mon imaginaire à la couleur, à l’organique, à quelque chose de tellurique qui nous emporte dans un monde où les racines des mots se battent dans les ténèbres…

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© mary-ann beall / ADAGP Paris 2017